L'armée Romaine

L'armée romaine est organisée en légions et son général en chef est l'empereur.

Subdivision d'une légion :

  • une centurie est composée de 80 à 100 légionnaires, dirigée par un centurion (officier subalterne) :
l'engagement des légionnaires était généralement d'une durée 20 ans,
  • une cohorte est composée de 6 centuries (2 de jeunes, 2 d'âge mûr et 2 de légionnaires expérimentés),
sauf la Ière cohorte qui est composée de 5 groupes de 160 hommes,
  • une légion est composée de 10 cohortes numérotées de I à X (la Ière est la plus prestigieuse et la plus nombreuse) :
cela représente environ 6000 légionnaires. La légion est commandée par un légat (général d'armée), 6 tribuns et une cinquantaine de centurions.

Durant le siège d'Alésia l'armée romaine  comptée 12 légions, soit près de 70000 légionnaires (dont certains étaient d'origine gauloise). Les romains parviendront par leur siège à vaincrent les 80000 gaulois retranchés dans leur oppidum et résisteront aux 240000 fantassins et 8000 cavaliers de l'armée de secours gauloise.

Chaque légion sont constituées de :

  • un corps de cavalerie de 120 à 300 hommes (dirigé par des décurions et un préfet),
  • des troupes légères et mobiles recrutées dans les Provinces : les auxiliaires,
  • des troupes recrutées à la frontière de l'Empire et qui conservent leurs armements et leurs usages de combats : les numéri.

 

 

Sous Auguste, le nombre des légions est de 25, soit environ 165 000 légionnaires et autant d'auxiliaires. Le nombre de légions ira jusqu'à 33 sous Septime Sévère.

Le légionnaire romain avait pour arme :

  - Le Pilum, lance à pointe de fer qui servait lorsque l'ennemi était distant;

  - Le Gladius, petit glaive à double tranchant pour les combats au corps à corps;

  - Le Galeum, casque en métal recouvrant toute la tête;

  - Le Scutum, grand bouclier, arme défensive.

En tout, le légionnaire romain pouvait porter jusqu'à 20 à 40 kg d'équipement et devait marcher une trentaine de kilomètres par jour.

Mais à hormis tous ces choses, les romains étaient d'habiles constructeurs.

           Chaque soirs après une longue route ou après un combat, l'armée construisait un camp, de forme carrée ou rectangulaire, défendue par un fossé et par une pallissade en bois.

 

 

Les armes de siège

Les légionnaires étaient très organisés. Pour améliorer leur puissance, des ingénieurs romains ont mis au point la tour de siège. Les tours de siège comportent un bélier (aries) qui peut défoncer les murailles ou les remparts de pierre.

 

Les romains ont aussi mis au point des machines de guerre pour assiéger les murailles des villes. 

                             

 

 Catapulte  

                                Baliste

 

 

 

 L'une des tactiques les plus connues des romains est la Tortue : elle consiste à faire un mur solide face à l'ennemis et sert à se protéger des petits projectiles tel que les flèches, les lances ou encore les petites pierres des frondeurs.

  

  

 

  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site