L'armée au Moyen-Age


Armes et armures au Moyen Age

    Les armes offensives utilisées durant le Moyen Age jusqu'à l'invention de la poudre sont plus ou moins dérivées d'armes inventées durant l'Antiquité. On peut quand même mentionner deux exceptions: la hallebarde et l'arbalète. Ceci peut être attribué au fait que la fabrication de telles armes étaient relativement simple et peu couteux. A l'opposé, la création d'armes défensives de qualité était beaucoup plus coûteuse et demandait une technologie pointue dans le travail du fer. Les meilleurs armures étaient donc réservées à une élite.

L'Arc

     Cet arme de jet, était déjà utilisé par les chasseurs du néolithique. L'efficacité de l'arc dépendait entièrement de la qualité des flèches utilisées. Elles devaient être aérodynamiques et assurer une trajectoire stable. De plus, étant produites en  très grande quantité, elles devaient être relativement peu coûteuses à la fabrication. La longueur de la flèche était calculée en fonction de l'arc. Les arcs très durs à bander tiraient des flèches courtes alors que les arcs souples comme le grand arc anglais, pouvaient envoyer des flèches d'un mètre de long.

L'arc, étant certainement l'arme la plus facile à fabriquer, exigeait un long entrainement. C'est pourquoi les archers faisaient partie de corps spéciaux aux seins des armées. L'archer était légèrement vêtupouvoirpour se déplacer rapidement à pied. Outre son arc, il possédait un carquois pour loger ses flèches et une arme auxiliaire (épée, couteau) utilisée pour le corps à corps. Lors d'une bataille rangée, les archers envoyaient leurs flèches en l'air ce qui leur donnait une trajectoire parabolique avant de retomber verticalement sur les troupes ennemis. Les seigneurs français du Moyen Age n'étaient pas favorables à l'établissement de compagnies d'archers alors que celles-ci se développèrent en Angleterre et ailleurs. Les Anglais utilisaient le grand arc (jusqu'à deux mètres de long) qui nécessitait plusieurs années d'entraînement et de pratique. Cette tactique fut payante et, pendant la guerre de cent ans, les archers anglais décimèrent la cavalerie française lors de plusieurs batailles.

Le bouclier

     Le bouclier est utilisé comme étant une arme défensive, il fut inventé par des hommes qui, au départ, prenaient des planches en bois pour se protéger des armes offensives (haches, épée, poignards...). Une sangle est fixée au dos du bouclier pour pouvoir le maintenir. Durant le Moyen-Age, les soldats utilisés des boucliers ronds, ne protégeant qu'une partie du corps.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fléau

 

                                     

     Le fléau était une arme offensive très puissante et destructive, composée d'un manche en bois, munie d'une chaîne métallique à laquelle est accrochée une masse de fer, entourée de pointes trés tranchantes.

     Il existe aussi le goupillon qui est un fléau muni de plusieurs masse de fer.

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site